53

Solidaires

Unitaires

Démocratiques

Département de la Mayenne

 

Accueil     1er degré     2nd degré     AED/AESH     Nous contacter     Qui sommes-nous ?

RASSEMBLEMENT LE 19 SEPTEMBRE AU BOURGNEUF-LA-FORÊT CONTRE LES PROJETS D'AGRANDISSEMENTS DES ÉLEVAGES INTENSIFS DANS L'OUEST DU DÉPARTEMENT DE LA MAYENNE

Communiqué de presse

Visite de Jean-Michel Blanquer en Mayenne: pour quoi faire?

Consultez le communiqué ici

Contre l’autoritarisme et le racisme : une porte s'entrouvre, à nous de l’ouvrir en grand !

Consultez le communiqué ici

COVID-19

 

PRÉSENCE DE SYMPTÔMES, CONTACT AVEC UNE PERSONNE POSITIVE: QUELS SONT MES DROITS ET OBLIGATIONS ?

Fiche-analyse SUD éducation

 

RÉOUVERTURE DES ÉCOLES: LETTRE OUVERTE AU DASEN DE LA MAYENNE

 

Quelques articles utiles:

 

3 fiches pratiques à consulter:

 

Confinement et inégalités sociales

Lettre ouverte aux maires et aux mairesses de la Mayenne

Lettre ouverte au président de la République pour la régularisation définitive des sans-papiers

 

Réouverture annoncée des écoles à partir du 11 mai : SUD éducation réclame toutes les garanties nécessaires

Consultez le communiqué ICI

Courrier unitaire au sujet de l’annonce de la réouverture des écoles et établissements le 11 mai

 

SUD éducation dénonce les propos irresponsables du ministre Blanquer

Consultez le communiqué ICI

 

Rappel : C'est vacances et tout le monde en a besoin.

Courrier intersyndical des organisations de l'Éducation nationale au ministre Blanquer

 

Non, la priorité n’est pas à la finance et l’économie du pays, mais à la Santé!

Consultez le communiqué intersyndical ICI

 

La défense des salariés, de leur santé, et de celle de toute la population reste notre priorité.

Consultez le communiqué intersyndical ICI

 

EN MARCHE JUSQU'AU RETRAIT !

 

En Marche pour une société plus solidaire !

Parce qu'ils restent sourds à nos grèves et manifs.

Parce qu'ils nous gazent et nous violentent.

Parce qu'ils criminalisent nos blocages et nous peignent en fascistes, en khmers verts.

Parce qu'on veut montrer à tous combien on est déterminés, mais pas violents.

Parce que la lutte est plus belle quand elle rime avec aventure.

Parce qu'on veut leur reprendre le terme de "marcheurs" qu'ils ont sali.

Parce que face à leur logique de marché et au-delà de la question des retraites, on oppose le désir d'un monde socialement et écologiquement cohérent.

 

Pour tout ça et plus encore, les mayennais ont joué les pionniers lors de la grande marche Laval-Paris du 17 au 25 février qui s'est achevée aux portes de l'Assemblée Nationale pour remettre à plusieurs députés notre cahier de doléances.

Notre marche est finie, mais la lutte continue.

Nous avons souffert, ri, chanté, pleuré, noué des liens forts entre nous, avec des marcheurs qui nous ont accompagnés pour 2h, 1 jour ou plus, avec des gens extraordinaires qui nous ont accueillis, avec des militants extraordinaires eux aussi.

Nous avons réussi à marcher pacifiquement dans Paris. Merci à Sud pour les démarches administratives.

Nous avons réussi à rencontrer des députés de La France Insoumise, à qui nous avons remis notre cahier de doléances, des députés du Parti Socialiste, puis un député LREM.

Jean Lassalle a ensuite offert une collation aux derniers marcheurs.

Merci à ces hommes et femmes politiques qui nous ont écoutés.

Merci à tous de nous avoir soutenus.

Merci aux particuliers, aux militants, aux intersyndicales qui nous ont offert gîte, douche et couverts, merci à la mairie de Malakoff pour l'accueil et les vrais lits, merci à Nicole Ferroni d'être venue à notre rencontre. Merci à tous ceux qui ont œuvré depuis chez eux en soulevant des montagnes de communication et de soutien avec tous les messages envoyés, qui nous ont donné du baume aux pieds.

Merci aussi aux gens qui ont partagé un bout de chemin avec nous.

Le peuple s'est réapproprié le terme "En Marche", qui n'est en rien l'apanage d'un parti politique, mais bien la caractéristique première du déplacement de l'humain, ce bipède éminemment social.

La solidarité est une force. La lutte continue.

 

"En Marche jusqu'au retrait !"

 

Pour en savoir plus:

 

 

La presse en parle:

 

 

Sur les réseaux:

 

 

2nd degré: mouvement inter-académique 2020

Consultez tout notre dossier ici

Site de SUD éducation 53